Biographie

À la mort d’Henri Lindegaard, Pierre Hédrich poursuit sa recherche picturale, suit des stages d’acrylique avec Pierre Desvaux et rencontre Olivier Wahl qui lui fait découvrir l’abstraction.
Il se lance alors dans la réalisation d’ACRYLIQUES ABSTRAITES.
En 1998, il s’installe à Montreuil avec sa compagne, Lélia Leroy-Terquem qui partage son goût pour la peinture abstraite. Dans leur atelier, ils exposent chaque année au cours des ateliers portes ouvertes de la ville de Montreuil.
A la naissance de leurs enfants Mona et Robin,  Pierre Hédrich invente des CONTES. Il écrit et illustre des histoires, dont une sera retenue par l’éditrice Aline de Pétigny puis publiée avec les dessins de Galou. ( « La Tache rouge », éditions Pour penser à l’endroit).
Parallèlement à son parcours de peintre et d’illustrateur, Pierre Hédrich a toujours écrit. En 1983, il est le lauréat d’un concours de NOUVELLES de « La Mutu », journal mutualiste étudiant. Il suit pendant plusieurs années des sessions d’atelier d’écriture Elisabeth Bing avec Claire Blin-Cramer puis dans le cadre de l’association l’Aleph avec Alain André. Il est l’auteur de plusieurs nouvelles et produit des TEXTES sur sa trajectoire de peintre ou à l’occasion d’anniversaires.
Après avoir écrit un roman inédit, « Une nuit plus loin », refusé par les éditeurs, il publie en 2006 un LIVRE sur son métier : « Dans les coulisses du Nouvel Observateur, récit d’un maquettiste au cœur d’un grand hebdomadaire », préfacé par Jérôme Garcin, aux éditions L’Harmattan.
Il poursuit l’expérience littéraire en publiant en 2010 un roman policier, « Meurtre au Nouvel Observateur », aux éditions L’Archipel, où il s’inspire de  son cadre professionnel pour créer une intrigue policière.
Il est aussi diplômé de la Yoga Vedanta Forest Academy et a enseigné le yoga au centre Sivananda à Paris. Il participe à des stages psychocorporels avec le centre Soma.

En 2014, il écrit un témoignage sur son père atteint de la maladie d’Alzheimer : « Il ne sait plus qu’il est mon père » aux éditions Regard et Voir.
Professionnellement, il aborde une réelle mobilité en devenant journaliste. Il rejoint la rédaction de TéléObs en novembre 2014.